Mon combat pour l’Irlande

Mon combat pour l’Irlande

4ème de couverture

alt

Dan Breen

Imprimerie Centrale de Rennes

« My fight for Irish Freedom » traduit par Robert Kadig

Ce fut en 1914, au village de Donohill, à quelques milles de Tipperary que je devins Volontaire. J’avais alors environ vingt ans. Les policiers de l’endroit ne tardèrent pas à m’appeler « le Sinn Feiner », animal tout à fait rare à cette époque. Dans la suite de ma carrière ils me conférèrent le titre encore plus élevé de « Roi des Assassins ». Mais je dois au préalable prier le lecteur de prendre patience, pendant que j’esquisse rapidement la situation politique en Irlande, au cours de l’année où débuta la Grande Guerre...

Forum


Écrit par:
Mediaoueg
Ar Vediaoueg, ul lec’h e vezit mont e darempred gant tudoù all evit komz ha dizoliñ, difenn e savboent levrioù, ... nevez deuet pe koshoc'h, n'eus forzh ar yezh, brezhoneg, gallaoueg ha yezhoù all!
    Twitter Google Plus